Les différentes méthodes de contraception :

  • contraceptifs contenant 2 hormones (estrogène et progestatifs) :
    • contraceptifs oraux combinés minidosés (COC) ou "pilules"
    • contraceptifs trans-dermiques "patchs"
    • contraceptif vaginal "anneau"
  • contraceptifs progestatifs seuls (sans estrogène) :
    • progestatifs oraux faiblement dosé en continu (PS)
    • implant contraceptif
    • progestatif injectable
    • dispositif intra-utérin au lévonorgestrel (DIU) ou "stérilet"
  • contraceptifs sans hormone "barrière" ou autre :
    • dispositifs intra utérin au cuivre (DIU) ou "stérilet"
    • diaphragme
    • préservatifs
    • spermicides
    • méthodes naturelles
    • home tests d'ovulation
    • méthode de l'aménorrhée lactationnelle
  • méthodes de stérilisation chirurgicale à visée contraceptive.

L'OMS a classé en quatre catégories les états (c'est-à-dire les caractéristiques individuelles ou une pathologie préexistante) ayant une incidence sur l'acceptabilité des diverses méthodes contraceptives :

    1. état où l'utilisation de la méthode contraceptive n'appelle aucune restriction
    2. état où les avantages de la méthode contraceptive l'emporte en général sur les risques théoriques ou avérés
    3. état où les risques théoriques ou avérés l'emportent généralement sur les avantages procurés par l'emploi de la méthode
    4. état équivalent à un risque inacceptable pour la santé en cas d'utilisation de la méthode contraceptive

Référence : 
Critères de recevabilité pour l'adoption et l'utilisation continue de méthodes contraceptives. OMS 4ème édition, 2009.
Tableaux récapitulatifs comportant toutes les caractéristiques personnelles et les antécédents génésiques : page 125